Assemblée générale de l’ACLOU 2011

7 janvier 2012

Compte rendu de l’Assemblée générale du 9 décembre 2011.

Le 9 décembre 2011 à 18 h 30, les membres de l’Association se sont réunis en assemblée générale au Centre d’hébergement Bonneval, salle de réception à La Teste-de-Buch.

En voici un résumé succinct.

Rapport moral du président

L’année 2011 a été une année riche et positive pour l’Aclou avec notamment :

  • sa participation aux travaux de réflexion sur la mise en place du parc marin ;
  • sa contribution aux études sur le plan de gestion de l’île aux oiseaux ;
  • l’attribution, dans de bonnes conditions, de la cabane n° 57 ;
  • l’établissement d’un dialogue constructif avec le Conservatoire du littoral ;
  • des perspectives encourageantes pour le renouvellement des AOT qui se déroulera en novembre 2012.

Commission d’attribution

La commission d’attributio s’est réunie en mai 2011 pour examiner les candidatures à l’attribution de la cabane n°57. Même si un règlement intérieur n’est pas encore officiellement établi, la procédure expérimentée a donné de bons résultats :

  • examen des dossiers par les membres de la Commission
  • audition d’une sélection de candidats
  • échange et vote
  • transmission au Conservatoire

On retiendra que l’attribution de la cabane s’est déroulée correctement, dans une ambiance sereine, pour un résultat consensuel, avec l’attribution à Mme Cussac, fille de Jean Caubit, précédent attributaire, décédé.

Renouvellement des AOT

Suite à une rencontre entre l’Aclou et la représentante du Conservatoire, le processus de renouvellement a pu être éclairci :

  • le Conservatoire et Biotope travaillent actuellement avec l’architecte des bâtiments de France pour définir les prescriptions architecturales des cabanes, qui seront des éléments à prendre en compte sur le moyen et long terme, au fur et à mesure que des travaux structurels seront devenus indispensables.

  • les recommandations structurelles et architecturales indiquées dans les AOT en vigueur (toitures, couleur des cabanes, peintures des gouttières, etc.) ne conditionneront donc pas le renouvellement, même si cela permettra de juger de la bonne volonté de l’occupant.
  • toutes les personnes qui ont respectées le cahier des charges, et ce notamment en termes d’occupation du DPM, verront leur dossier de demande de renouvellement considéré comme recevable et examiné par la Commission consultative. Le Conservatoire décidera ensuite de l’attribution.

Ceci concerne la très grande majorité des Aotistes. Les quelques personnes à qui il avait été demandé de détruire des annexes ou des éléments d’appropriations du domaine public tels que des ouvrages maçonnés doivent impérativement le faire pour pouvoir prétendre au renouvellement.



Une notification officielle des travaux à entreprendre avant de pouvoir prétendre au renouvellement sera envoyée à chaque occupant par le Conservatoire.

Tous les Aotistes recevront, début février, un dossier-type à compléter qui constituera la demande de renouvellement, à renvoyer avant le 25 mars 2012.

Ce dossier comprendra également un nouvel AOT, révisé pour être plus simple, plus compréhensible et juridiquement plus adapté.

Plan de gestion de l’île aux oiseaux

Des ateliers de travail portant sur les enjeux et objectifs du plan de gestion sont prévus les 13 et 14 décembre 2011.

Une réunion du Comité de pilotage du plan de gestion, à laquelle est conviée l’Aclou, est prévue le 19 janvier 2012.

Membres de l’Aclou

A l’issue de l’assemblée générale, il a été constaté que 32 occupants de cabanes du domaine public maritime (sur 40 potentiels, soit 80 %) et 11 occupants de cabanes du domaine privé (sur 11) sont membres de l’Aclou, soit un taux global de 81%.

Autres actualités

Association des concessionnaires, locataires, occupants et usagers de l’Île aux oiseaux pour la défense du paysage naturel et bâti

© ACLOU /  À propos de ce site - Contact - Plan du site