Le tourisme sur l’île

L’île aux oiseaux n’est pas destinée à un tourisme de masse à cause de sa fragilité. Grâce à un accès relativement difficile et à l’absence d’infrastructure, l’environnement y est encore préservé.

JPEG - 68.9 ko
Les cabanes tchanquées, mouillage privilégié des plaisanciers.

Le bassin d’Arcachon s’est développé économiquement grâce au tourisme qu’a généré la ligne de chemin de fer inaugurée en 1841. À partir de cette époque, les bienfaits de l’air marin ont été mis en avant par les médecin, et des cures étaient prescrites pour soigner notamment les maladies respiratoires.

Après la seconde guerre mondiale, avec la fiabilisation des moteurs et la maîtrise de la construction navale en fibre, la plaisance est devenue plus accessible à la classe moyenne.

Selon le rapport Géomer, l’île aux oiseaux est le site privilégié des plaisanciers du bassin, que ce soit pour passer la journée, ou pour un simple passage devant les cabanes tchanquées.

Pour un tourisme respectueux

Chemins et ponts, entretenus par les chasseurs, permettent de passer de quartier en quartier.

Amis plaisanciers qui voulez vous aventurer sur l’île, renseignez-vous avant
de partir sur les voies d’accès et les zones de mouillage et n’hésitez pas à demander des renseignements aux occupants des cabanes, ils vous répondront volontiers.

Promenez-vous le long des chemins et empruntez les ponts qui traversent
les esteys, visitez le puits artésien et l’ancien abreuvoir, découvrez les
cabanes et les tonnes, observez les oiseaux.

Évitez de cueillir les fleurs, rares et précieuses et profitez d’une nature unique. N’allumez pas de feux sauvages qui peuvent occasionner des dégâts importants pour la végétation ou les cabanes, particulièrement vulnérables à cause de la configuration de l’île qui ne permet pas de stocker de grandes quantités d’eau.

Règlementation sur le domaine public maritime

Sont interdits :

  • les constructions nouvelles
  • le camping
  • le bivouac
  • les feux
  • les dépôts de déchets
  • la circulation des engins à moteur sur la partie terrestre
  • les compétitions sportives
  • la visite des lieux par des groupes

> Voir aussi : Venir sur l’île aux oiseaux

Association des concessionnaires, locataires, occupants et usagers de l’Île aux oiseaux pour la défense du paysage naturel et bâti

© ACLOU /  À propos de ce site - Contact - Plan du site