Parc naturel marin du bassin d’Arcachon : c’est officiel

9 juin 2014

Le décret de création du parc naturel marin du bassin d’Arcachon est paru le 5 juin 2014 au Journal officiel. Il s’agit du 6e créé en France.

Le décret précise son périmètre, constitué, à l’est, et à l’intérieur du bassin d’Arcachon, par la limite terrestre du domaine public maritime.

  • la totalité du bassin est incluse dans le périmètre du Parc naturel marin.
  • côté littoral océanique, les limites correspondent aux frontières administratives entre les communes de Lège-Cap Ferret et Le Porge, au nord, et entre les départements de la Gironde et des Landes, au sud.
  • -au large, vers l’ouest, le parc comprend l’ouvert du bassin et va jusqu’au trois milles nautiques.

Périmètre du PNM du bassin d'Arcachon

Le conseil de gestion comprend 56 membres qui disposent de trois ans pour élaborer un plan de gestion.

Le conseil de gestion

  • Sept représentants de l’Etat et de ses établissements publics :
  • Seize représentants des collectivités territoriales et de leurs groupements :
  • Un représentant du parc naturel régional des Landes de Gascogne ;
  • Un représentant de l’organisme de gestion d’une aire marine protégée contiguë, choisi parmi les organismes gestionnaires des réserves naturelles nationales du banc d’Arguin et des prés salés d’Arès-Lège ;
  • Quinze représentants des organisations représentatives des professionnels :
  • Six représentants des organisations locales d’usagers de loisirs en mer :
  • Six représentants d’associations de protection de l’environnement et du patrimoine culturel
  • Quatre personnalités qualifiées :

Orientations de gestion :

  • Améliorer la connaissance de la dynamique du bassin et de son lien avec l’océan, notamment les transports hydro-sédimentaires et les échanges entre les écosystèmes ;
  • Préserver et restaurer la spécificité de la biodiversité lagunaire et l’attractivité du bassin et de son ouvert pour les oiseaux ;
  • Garantir le bon fonctionnement écologique des milieux, notamment des marais maritimes, par une exigence accrue pour la qualité des eaux et une gestion cohérente des richesses naturelles et des usages ;
  • Promouvoir et accompagner les filières professionnelles, notamment de la pêche et de la conchyliculture, pour préserver les emplois et valoriser les savoir-faire, dans une démarche respectueuse des équilibres naturels ;
  • Promouvoir des pratiques respectueuses du milieu marin dans les activités nautiques par l’adaptation des comportements et des aménagements et l’innovation technologique ;
  • Contribuer à la mise en valeur des patrimoines naturels, culturels et paysagers marins afin de conserver au territoire son identité maritime et la faire prendre en compte dans les projets de développement ;
  • Responsabiliser l’ensemble de la population en la sensibilisant aux impacts des usages sur les équilibres naturels marins du bassin et aux bénéfices qui résultent de ces équilibres pour sa qualité de vie.

> Lire aussi le dossier sur le site des Aires marines protégées

Téléchargez le décret :

Autres actualités

Association des concessionnaires, locataires, occupants et usagers de l’Île aux oiseaux pour la défense du paysage naturel et bâti

© ACLOU /  À propos de ce site - Contact - Plan du site